Grande distribution et DRI, les coulisses d’un succès annoncé

Les grandes surfaces n’échappent pas aux défis de la digitalisation. Pour soutenir vos efforts d’innovation, la déduction de revenus d’innovation (DRI) est un précieux levier pour alléger la charge fiscale… Même si le mécanisme est largement saisi en Belgique en matière de brevets, il reste encore de la marge pour les logiciels !

La concurrence est féroce dans le secteur de la grande distribution. Les principales enseignes luttent en permanence pour conserver leur part de marché et satisfaire les attentes des consommateurs… Mais ce serait une erreur vitale de passer à côté de la digitalisation ou de la considérer comme un « simple » canal de distribution en plus ! Certes, la transformation numérique est un défi complexe, mais elle incarne un nouveau paradigme, de nature à bouleverser massivement tous les pans de l’activité.

La grande « digitalisation »

La planète des hypermarchés vit une vraie révolution, exigeant une stratégie digitale de grande ampleur. Avec la pandémie, les nouvelles habitudes de consommation des Belges se sont accentuées, faisant encore plus de place pour le commerce en ligne, click & collect, livraison, drive, applis, etc. Mais d’autres tendances viennent renforcer le besoin technologique : la traçabilité des produits, le local et le bio, la fidélisation, la mesure de l’empreinte carbone, etc. Un mouvement de fond qui va exiger une profonde transformation du secteur, afin de faire émerger la grande surface de « demain », plus numérique et plus durable… Digitalisation des points de vente physiques ou optimisation de la supply chain, des défis qui passent entre autres par l’IoT, la blockchain ou l’intelligence artificielle. Enfin, les « historiques » du secteur doivent faire face à l’arrivée de nouveaux acteurs : des épiceries digitales de niche aux géants du digital, comme Amazon.

DRI, votre meilleur allié

Dans ce contexte, en tant qu’acteur de la grande distribution, vous devez activer tous les leviers possibles pour soutenir vos efforts de R&D et vos développements IT, histoire de ne pas rater le train de la digitalisation. D’un point de vue fiscal, le régime de la DRI est un atout clé pour réduire la pression fiscale. En effet, vous bénéficiez d’un taux d’imposition qui, dans le meilleur des cas, pourrait être ramené à 3,75% sur les revenus liés à certains actifs incorporels. En particulier tous vos « logiciels » : des applications mobiles au self-scanning ; du cloud à l’étiquetage électronique ; du pilotage des rayons aux logiciels de gestion du temps ou des plannings ; des outils numériques d’analyses big data ou du comportement d’achat aux softwares de gestion des stocks, de la logistique, des commandes ou du drive ; etc. Ce sont autant d’exemples de programmes informatiques éligibles à la DRI ! Alors, pourquoi ne pas activer ce levier fiscal unique ? Pour mettre en œuvre ce dispositif, faites confiance à l’expérience et à l’expertise de MoneyOak.

Ne restez pas à la traîne de la concurrence ; emboîtez le pas des grands acteurs européens du secteur de la grande distribution, en profitant des atouts de la DRI ! On en parle ?

Share This Post

LinkedIn

Suivez les mises à jour fiscales et DRI grâce à MoneyOak.

Articles liés

DPP, quoi de neuf en 2024 ?

Dans les matières fiscales, chaque année apporte son lot de nouveautés et de modifications règlementaires. 2024 n’échappe pas à la règle… Pour profiter d’une niche

Lire plus

Estimez vos économies

Grâce à la big data et l’intelligence artificielle, notre logiciel calcul l’économie de votre société.

Vérifier mon éligibilité

Grâce à la big data et l’intelligence artificielle, notre logiciel confirme votre éligibilité.