Boule de cristal : 7 grands défis pour les entreprises en 2024

Entre décembre et janvier, c’est l’heure des bilans et des projections. Même si nul ne peut prédire l’avenir, un dirigeant averti se doit de faire un peu de prospective. Anticiper les obstacles et évaluer les risques, même ceux que vous ne contrôlez pas, afin de pouvoir (ré)agir adéquatement. Nous avons épinglé 7 challenges essentiels pour les entreprises…

1. Un contexte économique morose

En 2023, les économies mondiales ont connu des réalités contrastées. Les États-Unis ont plutôt bien résisté au contexte inflationniste, alors que la reprise chinoise a montré des signes de faiblesse, fragilisant la croissance mondiale. De son côté, l’économie européenne n’est pas en grande forme et les perspectives ne sont pas les meilleures, surtout pour début 2024. Même si la désinflation est amorcée, une récession « molle » semble s’être installée et le risque inflationniste plane toujours. Par ailleurs, le commerce international change de visage, comme illustré dans cet article. Sur fond de tensions géopolitiques, les relations tiédissent, les échanges se raidissent et la tentation protectionniste s’installe.

2. Des difficultés de recrutement persistantes

Ce n’est pas neuf, mais la pénurie de main-d’œuvre qualifiée reste l’un des freins majeurs à la croissance des entreprises. Selon une enquête récente, plus de la moitié des entreprises belges peinent à recruter. Et les employeurs ne s’attendent pas à une amélioration rapide dans ce domaine, alors que 195 000 postes vacants sont non pourvus.

Preuve de l’inadéquation entre offre et demande, qui risque de perdurer en 2024…

3. Un contexte géopolitique tendu

Alors que la guerre en Ukraine se prolonge et semble sans fin, le Moyen-Orient s’est embrasé à son tour. Le conflit israélo-palestinien présente un véritable risque d’escalade dans la région, voire dans le monde, tant il attise les dissensions. Un éventuel embrasement pourrait avoir un impact majeur, notamment sur les prix de l’énergie. En marge de ces foyers de tensions, les États-Unis et la Chine continuent de se livrer une « guerre » commerciale larvée, alors que des élections américaines explosives se tiendront fin 2024.

4. La menace d’une nouvelle crise énergétique

Le passé récent l’a prouvé, les tensions géopolitiques peuvent fortement déstabiliser les marchés de l’énergie. L’éclosion de la guerre en Ukraine a provoqué une flambée des prix du gaz et de l’électricité, faisant grimper la facture énergétique des entreprises. Avec le début du conflit israélo-palestinien, le risque d’une nouvelle crise énergétique ne peut pas être écarté. Même si les entreprises françaises ont bien résisté en 2022, fortes de leur résilience et capacité d’adaptation, cela pourrait être la goutte de trop.

5. Le financement et les problèmes de trésorerie

La politique monétaire, menée par les banques centrales pour contrer l’inflation, a aussi asséché le crédit bancaire. Pour les dirigeants, le coût du crédit est devenu un obstacle aux dépenses d’investissement…

Avec un accès au crédit encore plus compliqué et un taux d’endettement qui ne baisse pas, les entreprises font également face à une pression fiscale et des coûts salariaux importants, susceptibles de ralentir les perspectives de croissance.

6. Les exigences de la transition durable

Poussées dans le dos par la crise, les entreprises ont multiplié les actions de sobriété énergétique. Des efforts qu’elles vont devoir poursuivre… De gré ou de force, car le poids des enjeux environnementaux fait évoluer le contexte réglementaire : les normes et les exigences de reporting vont aller crescendo. La preuve avec la nouvelle directive européenne CSRD, qui vise à renforcer les obligations des entreprises en matière de transparence et d’évaluation de leur impact (critères ESG) et de leur engagement RSE.

7. La percée de l’intelligence artificielle

C’est une révolution annoncée. Les outils d’IA générative sont porteurs de grandes promesses pour les entreprises, dont certaines déjà concrètes. Mais les développements technologiques génèrent aussi des défis pour les dirigeants, voire des inquiétudes. Un train d’opportunités, qu’il ne faut pas rater en 2024.

Share This Post

LinkedIn

Suivez les mises à jour fiscales et DRI grâce à MoneyOak.

Articles liés

DPP, quoi de neuf en 2024 ?

Dans les matières fiscales, chaque année apporte son lot de nouveautés et de modifications règlementaires. 2024 n’échappe pas à la règle… Pour profiter d’une niche

Lire plus

Estimez vos économies

Grâce à la big data et l’intelligence artificielle, notre logiciel calcul l’économie de votre société.

Vérifier mon éligibilité

Grâce à la big data et l’intelligence artificielle, notre logiciel confirme votre éligibilité.